C'est une maladie auto-immune neuro-dégénérative qui touche le cerveau, le cervelet et la moelle épinière, qui sont constitués de cellules spécifiques, les neurones.

Ils comportent un prolongement essentiel pour la transmission des informations depuis le cerveau, l'axone, par lequel chemine l'influx nerveux. Les axones sont protégés par une substance propre au système nerveux, la myéline. Elle a pour rôle d'accélérer le passage de l'information électrique au niveau de l'axone.

C'est la myéline qui est attaquée chez les patients atteints de SEP. Elle est détruite, par plaques, ce qui donne son nom à cette affection.

Lorsque le trajet de l'influx est interrompu, l'information créée par le cerveau n'est plus transmise de façon adaptée au corps (et vice versa). 

Elle est la conséquence d'un dysfonctionnement du système immunitaire, en temps normal chargé de vous défendre contre les corps étrangers, qui, pour des raisons inconnues, se retourne contre vous.

On distingue trois grandes formes de la maladie :

- des formes rémittentes, qui se manifestent sous l'aspect de poussées 

- des formes progressives où le handicap s'accroît régulièrement dès le départ sans poussées

- des formes secondairement progressives, où la maladie évolue de façon continue après une période de plusieurs années marquées par des poussées suivies de rémissions.

La sophrologie et la Sclérose en plaque : 

La sophrologie permet de prendre conscience de son corps, de ses sensations, grâce à des exercices corporels simples, respiration, écoute des sensations ou de visualisation (visualiser les effets du traitement par exemple).

Elle permet ainsi d'apprendre à vivre avec la maladie et non contre, d'apprécier ce qui va bien dans son corps, de gérer ses émotions, de limiter l'anxiété liée à la maladie, d'être plus attentif à ses sensations ou signaux d'alerte et de connaître les limites de son corps.

Un accompagnement sophronique régulier amènera le malade à : 

- apprendre à vivre avec la maladie et l'accepter

- apprécier ce qui va bien dans le corps 

- renforcer la perception des 5 sens et la perception des sens qui ne sont pas affectés par la maladie

- apprendre à respirer en toutes circonstances, se recentrer

- gérer les émotions, les angoisses et l'anxiété liées à la maladie

- gérer les douleurs

- aider le corps à intégrer les traitements qui peuvent être lourds

- être à l'écoute de son corps pour pouvoir appréhender le début des poussées

- vivre l'instant présent 

- être acteur de sa guérison 

La sophrologie va aider les personnes atteintes de SEP à vivre pleinement ce qu'elles ont à vivre "ici et maintenant".

neuro-sep.jpg

La Sclérose en Plaque